Un mail flambant neuf pour l’école Lapie

Un mail flambant neuf pour l’école Lapie

 

 

À Châlons-en-Champagne

 

 

Fin 2015 a été lancé un vaste projet de rénovation urbaine concernant le quartier du Verbeau, situé au sud de Châlons-en-Champagne. Le réaménagement de l’école primaire Lapie et de ses abords compte parmi les premiers travaux entrepris, l’ensemble des réalisations devant s’échelonner sur dix ans. Mineral Service a été chargée de la réalisation du mail piétonnier extérieur.

 

Après les quartiers La Bidée, Orléans et Vallée-Saint-Pierre – bénéficiaires d’un premier programme de renouvellement urbain débuté en 2008 –, c’est au tour du Verbeau d’entamer sa cure de jouvence. Trois axes de priorité ont été établis autour des commerces de proximité, des équipements et espaces publics ainsi que des logements, dans le but de redynamiser durablement la zone. La rénovation de l’école Lapie, située à l’entrée du quartier, a constitué la première étape du projet, menée durant les vacances estivales et à laquelle Mineral Service a activement participé. Sollicitée en tant que sous-traitante de l’entreprise Colas, elle a plus particulièrement été chargée de la réalisation du mail piétonnier qui s’étend, à l’extérieur, le long des trois bâtiments de l’école. Une bande d’une largeur moyenne de 4,5 m et couvrant 900 m2 de surface au sol. La dalle peut supporter le passage de véhicules légers et servir de voie d’accès « pompier ».

« À l’origine, l’architecte avait prévu de recourir à trois bétons bouchardés de teintes variées, soit marron clair, moyen et foncé, tirant sur le chocolat, explique Étienne de Poulpiquet, responsable de l’agence Champagne-Ardenne de Mineral Service. Étant donné les délais imposés – nous avons été contactés début juillet pour démarrer les travaux le 25 du même mois et les mener à terme pour fin août, avant la rentrée des classes –, il a fallu trouver une solution moins longue à mettre en place. Nous avons proposé de n’utiliser qu’un seul béton d’une même couleur, mais avec trois finitions différentes, ce qui permettait d’apporter une nuance plus ou moins foncée. » La principale difficulté a été de définir la couleur de base : un marron moyen, ocre, se rapprochant de la teinte des bordures posées en périphérie par les équipes de Colas. Trois types de finitions – brossée, bouchardée et sablée – ont ensuite été réalisés, suivant un calepinage aléatoire de carrés de 3 x 3m, prédéfini par l’architecte. « Et ce afin de pouvoir se rapprocher au mieux des effets de couleurs souhaités au départ, sachant qu’avec la formulation choisie, le béton bouchardé est très clair, le sablé un peu moins et le balayé nettement foncé », souligne Étienne de Poulpiquet. Après avoir précisé les délimitations des carrés grâce à de nombreux sciages, il a fallu affiner les finitions dans les angles, puis apposer sur l’ensemble une couche d’un produit antiadhérent pour faire ressortir légèrement les nuances de couleur et, surtout, pour empêcher les saletés de s’incruster dans le béton.

Afin de permettre un accès continu à l’intérieur de l’école, également concerné par des travaux de rénovation, les équipes de Mineral Service – quatre personnes dédiées au coulage et deux autres aux finitions – sont intervenues en deux temps : la dernière semaine de juillet et la deuxième semaine d’août. « L’établissement possédant trois entrées, nous avons d’abord procédé au coulage devant deux d’entre elles et attendu que tout soit sec, avant de les libérer et de couler devant la troisième. » Réactivité et adaptation permirent – comme d’habitude ! – d’atteindre les objectifs.